Posted on

Nadia Porcar

Porcar_​Nadia

Née en 1962, Nadia Porcar a vécu seize ans au Japon (Osaka puis Kyoto), où elle a donné des cours de fran­çais, écrit et réalisé des films en super 8 (Petits paysages, Ichi‐​ni‐​san‐​pô !, Jelly­fish). Elle donne aujourd’hui des cours de Civi­li­sa­tion fran­çaise à la Sorbonne.
Elle a publié plusieurs titres jeunesse en tant qu’auteure et traduc­trice, dont Le Défi de Jason (Nathan Jeunesse, 2014). Elle a égale­ment publié Tatami Pop (Pierre Mainard, 2004) et parti­cipé à deux ouvrages écrits par trois auteures réunies sous le pseu­do­nyme d’Elena Janvier : Au Japon ceux qui s’aiment ne disent pas je t’aime et Ce que tout le monde sait et que je ne sais pas (Arléa, 2011 et 2013).

Collection « singuliers pluriel »

• Le capi­tal sympa­thie des papillons, 2017

Photo : © Sylvain Cardonnel