La mer imaginée

Auteures
Claire Le Cam, texte
Marie Micard, compositions
150 exemplaires sur papier BFK Rives 180 et 300 g, format 18 x 18,5 cm
Texte composé en Caravelle, Simplex étroit, Europe, et une Égyptienne épatée
Douze compositions reproduites en typogravure, noir, vert et rouge
Imprimé sur la presse typographique des éditions
Huit feuillets pliés en diptyque sous couverture papier et dans un étui carton
Parution : décembre 2014

 75,00

Catégorie 

Présentation

Un texte écrit comme une comp­tine, « Quand était le temps d’il était une fois / on pouvait bien racon­ter que la mer… », et d’imaginer la mer, bien loin des poncifs, person­nage fémi­nin à part entière, plutôt secoué (« était poule mouillée désar­ti­cu­lée », « accu­sait l’océan d’un sale pied de nez »).
Les « compo­si­tions » qui l’accompagnent, déri­vant de clichés morpho­lo­giques du muséum d’Histoire natu­relle, impri­més et surim­pri­més, reprennent cet inces­sant mouve­ment, en vibra­tions, pulsa­tions, attrac­tion et répulsion.