Posted on

Juliette Agnel

agnel_​juliette

Juliette Agnel, née en 1973, a fait des études d’arts plas­tiques et d’ethno-esthétique, puis est entrée aux Beaux‐​Arts de Paris où elle a obtenu le diplôme avec les féli­ci­ta­tions du jury en 2000. Son travail est régu­liè­re­ment exposé, en France comme à l’étranger (tout derniè­re­ment dans le cadre de Paris Photo 2014, sous le commis­sa­riat de la gale­riste Fran­çoise Paviot, ou de « Nouvelles vagues dans tout Paris » en 2013).
Ses œuvres sont visibles sur son site :

http://​www​.juliet​tea​gnel​.com

Collection « ligatures »

• Versailles Chan­tiers, avec un texte de Chris­tiane Veschambre, 2014 (photo­gra­phies) »

Posted on

Éric Audinet

audinet_​eric1

Éric Audi­net, né à Phnom Penh en 1958, vit aujourd’hui à Bordeaux, où il dirige les éditions Confluences depuis 1994. Il a publié une quin­zaine de livres, récits ou poèmes depuis Élégies quatre‐​vingt‐​un (Quffi & Fluk, 1983), comme La Vie à la campagne, Élégie 89, 7 suites marseillaises en atten­dant la guerre et Une diffi­cile expé­di­tion (tous aux éditions Spectres fami­liers, entre 1983 et 1992), Je cherche un livre (William Blake and Co, 1991) ou encore Les Derniers jours de Venise (1996−1999) (Farrago/​Léo Scheer, 2002) et, en 2016, Bande‐​Annonce (collec­tion « Le Refuge en Médi­ter­ra­née », cipM). Avec Jean‐​Luc Chapin, il a publié trois livres aux éditions Confluences : Cèpes, Chas­seur cueilleur et Pêcheur (2007−2013). Il a égale­ment publié en revues (Action poétique, Banana Split, Atlan­tiques, Impres­sions du Sud, Esprit, etc.), dans des antho­lo­gies ou des ouvrages collec­tifs. »

Posted on

Kofi Awoonor

Kofi_​Awoonor2NB

Kofi Awoo­nor (1935−2013) est né dans la région de la Volta, dans l’actuel Ghana. Il est le petit‐​fils d’une gardienne des chants sacrés de la tradi­tion funé­raire ewe et descend par son père d’une famille origi­naire du Daho­mey, ayant migré tout le long de la côte ouest‐​africaine jusqu’en Sierra Leone, avant de s’établir au Ghana. Poète majeur, critique litté­raire, profes­seur de litté­ra­ture compa­rée et homme d’État ghanéen, il trouve la mort le 21 septembre 2013 dans l’attaque terro­riste du centre commer­cial de Nairobi, au Kenya. »

Posted on

Juliette Fontaine

Juliette Fontaine mêle tout autant dessin, pein­ture, pièces sonores, vidéos, écri­ture ; elle a publié notam­ment – texte et dessins – (Avant l’hiver) des fenai­sons aux éditions de L’Entretoise en 1993 (avant‐​texte d’Yves Bonne­foy).

Livres d’artiste

Tu dis, 2005 (texte et photo­gra­phies)
• Ne comble pas cette attente, avec un texte d’Agnès Langlais, 2009 (images)

Posted on

Magali Ballet

ballet_​magali

Magali Ballet, née en 1970, photo­graphe, expose régu­liè­re­ment en France (dernière expo­si­tion : gale­rie Grand Angle, Ceyrat (63), janvier‐​mars 2016) et parti­cipe depuis 2004 à des livres d’artistes avec les poètes Erwann Rougé, Stépha­nie Ferrat ou James Sacré, aux éditions Les mains, Propos 2 ou Le frau (Odile Fix). Dernière publi­ca­tion : Les Chevaux de Tarkowski, avec un texte de Pia Tafdrup (Unes, 2014 – photo­gra­phies et inter­ven­tions origi­nales). Son travail est visible sur son blog : maga​li​bal​let​pho​to​gra​phies​.blog​spot​.com. »

Posted on

Adrian Oktenberg

oktenberg_​adrian

Adrian Okten­berg est née en 1947 en Cali­for­nie. Après avoir été juriste, elle s’est instal­lée dans le Massa­chus­sets, à Northamp­ton. Elle a aussi publié Drawing in the Dirt (1997) et Swim­ming with Dolphins (2002). Bosnie Élégie est le premier de ses livres traduits en fran­çais. Par ailleurs, ses textes sont régu­liè­re­ment publiés dans The Ameri­can Voice, Nimrod, Plough­shares, The Women’s Review of Books, etc.

Collection « chaos »

• Bosnie Élégie, 2009

Posted on

Nii Ayikwei Parkes

Parkes

Nii Ayik­wei Parkes, né au Royaume‐​Uni en 1974 de parents ghanéens, a grandi à Accra, au Ghana. Par son père, il est appa­renté au poète Kofi Awoo­nor, dont il partage l’ascendance sierra‐​léonaise. Poète, il est aussi roman­cier, nouvel­liste et chro­ni­queur. Il est l’un des plus jeunes auteurs vivants à avoir été sélec­tionné dans le projet « Poems on the Under­ground » du réseau de trans­port londo­nien. Il est l’auteur de Notre quelque part, traduit par Sika Fakambi aux éditions Zulma (2014). »

Posted on

Jessica Gallais

gallais_​jessica

Jessica Gallais, née en 1982, vit à Paim­pont, en Brocé­liande. Elle a fondé avec Jean‐​Pascal Dubost l’association Dixit Poétic qui a proposé son premier festi­val de poésie contem­po­raine en Brocé­liande, « Et Dire et Ouïs­sance » en juillet 2014 et orga­nise régu­liè­re­ment des soirées dégus­ta­tion de vin et poésie, les « Dithy­rambes », ou des « clashes poétiques » dans diffé­rents lieux publics. Anima(s) version(s) est son premier livre publié.

Collection « présent (im)parfait »

• Anima(s) version(s), 2015 »