Posted on

Christiane Veschambre

<span class="caps">OLYMPUS</span> <span class="caps">DIGITAL</span> <span class="caps">CAMERA</span>

Chris­tiane Veschambre, née en 1946, a cofondé et dirigé deux revues, Land et Petite. Elle a publié une quin­zaine d’ouvrages : outre Le Lais de la traverse (éditions Des femmes, 1979) ou Passa­gères (Ubac, 1986), plusieurs volumes au Préau des collines (La Griffe et les Rubans, La Maison de terre… et, en 2017, Ils dorment), et deux titres remar­qués chez Cheyne éditeur : Les Mots pauvres (1996) et Robert & José­phine (2008, prix des Explo­ra­teurs 2009). Depuis 2014 elle a prin­ci­pa­le­ment publié aux éditions isabelle sauvage : Versailles Chan­tiers, avec des photo­gra­phies de Juliette Agnel (prix Foulon-​de-​Vaulx de l’Académie des Lettres de Versailles 2015), Basse langue, Écrire, un carac­tère, et dit la femme dit l’enfant, respec­ti­ve­ment en 2016, 2018 et 2020, dans la même collec­tion. En 2018 elle est l’une des trois femmes dont Emma­nuel Falguières retrace certains « morceaux de vie » dans un très beau film docu­men­taire creu­sant la ques­tion de la mémoire et de l’écriture inti­tulé Nulle part avant.

www.m‑e-l.fr/christiane-veschambre,ec,264

Collection « ligatures »

• Versailles Chan­tiers, avec des photo­gra­phies de Juliette Agnel, 2014

Collection « singuliers pluriel »

Basse langue, 2016
Écrire. Un carac­tère, 2018
dit la femme dit l’enfant, 2020