Posted on

Sabine Macher

macher_​sabine

Sabine Macher est née en Alle­magne de l’Ouest en 1955. Écri­vain, traduc­trice de poésie (alle­mand et anglais) et photo­graphe, elle se consacre aussi à la danse contem­po­raine, expé­rience qui l’a proba­ble­ment menée à trans­for­mer ses lectures, le plus souvent, en perfor­mances. Elle vit en France depuis 1976, entre Paris et Marseille et là où la conduisent ses tour­nées. Elle a publié de nombreux ouvrages, dont Le Lit très bas (1992), Une mouche gracieuse de profil (éditions Maeght, 1992 et 1997), Carnet d’a (Théâtre typo­gra­phique, 1999), Rien ne manque au manque (Denoël, 1999), Adieu les langues de chat (Seghers, 2002), Portraits incon­nus (Melville / Leo Scheer, 2004), ou encore Deux Cous­sins pour Norbert (Le bleu du ciel, 2009).
Elle a égale­ment donné à France culture des ateliers de créa­tion, dont le dernier, « Maïté incar­née », diffusé en avril 2014, est encore dispo­nible à l’écoute sur le site. »

Posted on

Carole Darricarrère

Darricarrere_​Carole

Carole Darri­car­rère, née en 1959, a publié plusieurs recueils, tous oscil­lant entre le vers et la prose, depuis La Tenta­tion du bleu (Farrago, 1999), jusque Demain l’apparence occul­tera l’apparition (éditions isabelle sauvage, 2009) ou Mono­chro­mie de l’astreinte (en colla­bo­ra­tion avec Wanda Mihu­lac, éditions Tran­si­gnum, 2010). Son dernier livre, Beijing blues, a paru aux éditions du Petit Véhi­cule en 2018. Elle a égale­ment publié dans des revues comme Action poétique, La Poly­graphe, Java, Passage d’encres, Le Nouveau Recueil
Sa volonté aujourd’hui est de multi­plier les croi­se­ments entre diffé­rents champs d’expérimentation, comme la créa­tion sonore (radio­pho­nique), la photo­gra­phie, ou la danse d’improvisation. »

Posted on

Yves di Manno

Yves Di Manno

Yves di Manno, né en 1954, a publié une ving­taine de recueils dont, pour ne citer que le dernier, Champs, un-​livre-​de-​poèmes (2014, reprise, chez Flam­ma­rion, de deux volumes parus en 1984 et 1987), ou d’essais, parmi lesquels « endquote », digres­sions (Flam­ma­rion, 1999), Objets d’Amérique ou encore Terre ni ciel (José Corti, 2009 et 2014).
Il est aussi traduc­teur de poésie améri­caine (William Carlos Williams, Ezra Pound, Jerome Rothen­berg ou George Oppen) et dirige la collec­tion « Poésie/​Flammarion » depuis 1994 . »