Sotto voce

Auteur
Franck André Jamme, textes
200 exemplaires sur carton 600 et 350 g,
format 23 x 15 cm
Texte composé en Garamond
Imprimé sur la presse typographique des éditions
Neuf tablettes enserrées sous chemise de carton et étui en kraft permanent ardoise avec fenêtre
Parution : avril 2013
Tirage de tête
20 exemplaires plus 13 hors commerce
« Redressement » par Marc Couturier du carnet manuscrit de Franck André Jamme : fac-similé du carnet contrecollé sur carte de Lyon, accompagné de dix « réflections » d’or, sous chemise et étui à fenêtres en carte de Lyon
Parution : décembre 2012
290 €

 30,00

Catégorie 

Présentation

Chaque tablette forme un poème court, une seule phrase comme une maxime, un souhait, une recom­man­da­tion. Il n’y a pas d’espace entre les mots, seule la première ligne corres­pond à un verbe à l’infinitif immé­dia­te­ment lisible. « Un jeu où les pensées ne sont ni drôles ni ludiques ; un jeu en ce sens qu’il était amusant de regar­der ces pensées dessi­ner des stèles, et amusant encore de passer du temps, des jours plus tard, à essayer de les déchif­frer. […] aban­don­ner pour un temps la manière habi­tuelle et linéaire de lire, l’obscurcir pour rendre soudain l’attention néces­saire ; non seule­ment l’attention, mais même une sorte d’effort. » (Franck André Jamme)
Le « redres­se­ment » de Marc Coutu­rier donne au carnet initial une dimen­sion sacrée, jouant de l’or et des reflets, se jouant du prin­cipe de la typo­gra­phie au plomb : cette fois, l’image dans le « miroir » est inver­sée, alors que les carac­tères, en vis-​à-​vis, sont à l’endroit. Cette fois aussi, un fac-​similé prend plus de valeur qu’une typo­gra­phie « noble », impri­mée au plomb…