Posted on

Fanny Garin

Garin

Auteure, drama­turge et comé­dienne, Fanny Garin, née en 1988, écrit de la poésie, du théâtre et des récits depuis une dizaine d’années. Elle est, pour la saison 2018 – 2019, drama­turge sur Made­moi­selle Julie de Strind­berg, mis en scène par Jérémy Ridel (Full Fron­tal Theatre), et sa pièce Fleuve Niger ou de sang sera à l’origine d’un travail à l’espace 600 (Ville­neuve, compa­gnie Ariadne). Ce texte a par ailleurs été sélec­tionné en 2017 par le GRATT ensemble pour son mara­thon scénique et a donné lieu, en 2018, à une sieste acous­tique, par Béatrice Bien­ville (Agora de Nanterre). Fanny Garin a égale­ment co-​fondé et dirige avec Julia Lepère la revue de poésie Terri­toires Sauriens – atten­tion crocos, et a publié dans plusieurs revues (Remue​.net, Catas­trophes, Hors-​sol ou Terre à ciel). Des dispa­ri­tions avec vent et lampe est son premier recueil publié. »

Posted on

André Benchetrit

Benchetrit_​Andre

André Benche­trit (1955−2009) est l’auteur de plusieurs romans, Le Ventre (P.O.L, 1995), Impasse Marteau (Actes Sud, 1999, rééd. Babel, 2011), Très-​Grande Surface (Manifeste/​Léo Scheer, 2004), Le Bord de la Terre (L’une & l’autre, 2009), et d’une douzaine de livres pour la jeunesse, la plupart chez Belin. Un dossier lui a été consa­cré dans la revue litté­raire La Femelle du requin à l’hiver 2005 – 2006.
Photos volées est son dernier texte achevé ; il a paru en même temps que la réédi­tion de son récit Le Livre de Sabine, édité de façon confi­den­tielle en 2005 chez Néant et aujourd’hui repris aux éditions du Rouergue dans la collec­tion « La brune ». »

Posted on

Jacques-​François Piquet

Jacques-​François Piquet, né en 1953, est l’auteur, notam­ment, de L’Œil de bœuf (1983) et Rue Stern (1993) aux éditions de la Diffé­rence, de Rupture de rêve (1995) au Dé bleu et de Noms de Nantes (2002) aux éditions Joca Seria ; Que fait-​on du monde ? Élégie pour quarante villes, dont un « extrait » a d’abord été mis en forme ici, a paru aux éditions Rhubarbe.

www​.jfpi​quet​.com

Livre d’artiste

• Élégie à la mémoire de trois étran­gères, avec une photo­gra­phie de Jean Yves Cous­seau, 2006

Posted on

Violaine Guillerm

guillerm_​violaine

Violaine Guillerm, née en 1968, vit et travaille à Mont­pel­lier. Musi­cienne profes­sion­nelle, instru­men­tiste de basson, elle est égale­ment, depuis quelques années, prati­cienne de la méthode Felden­krais. Elle a colla­boré avec l’artiste peintre Auré­lie Thio­lat pour deux livres d’artistes, l’un, Chin­co­teague, aux éditions Chris­tine Debras et Yves Bical (Bruxelles, 2004), l’autre, S’ouvre juste le geste, aux éditions isabelle sauvage en 2008.

Collection « présent (im)parfait »

• Prêts long­temps, 2008
• Scor­da­tura, 2011
Note étran­gère, 2016
»

Posted on

Kamau Brathwaite

Brathwaite_​Kamau

Kamau Brath­waite est né à la Barbade en 1930. Sa poésie invente ce qu’il appelle une « langue nation », travaillée par les langues afri­caines et caraïbes, mais aussi par le spoken word, les rythmes du jazz et du folk, les inno­va­tions linguis­tiques et typo­gra­phiques. Son œuvre consi­dé­rable, comp­tant de multiples études cultu­relles, histo­riques et litté­raires, et une quin­zaine de recueils de poésie, fait de lui l’une des voix majeures de la litté­ra­ture cari­béenne.

Collec­tion « corp/​us » »

Posted on

Gilles Plazy

plazy_​gilles

Gilles Plazy, né en 1942, vit dans le Finis­tère. Il a été long­temps jour­na­liste pour divers jour­naux ou maga­zines (Combat, Le Monde, Le Quoti­dien de Paris, Les Nouvelles litté­raires…) et a colla­boré à France Culture en tant que conseiller de programme et produc­teur. Il a publié depuis 1970 une cinquan­taine d’ouvrages parmi lesquels des romans, des nouvelles, des poèmes, des biogra­phies ou des études consa­crées à diffé­rents artistes (de Fra Ange­lico à Cézanne) et écri­vains (Gracq, Miller, Perros ou René Char). Égale­ment plas­ti­cien, Gilles Plazy a parti­cipé à de nombreux livres d’artiste et expose régu­liè­re­ment son travail. Une corres­pon­dance avec Chloé Bres­san, La Poésie, la tarte aux pommes et le topi­nam­bour de saint Augus­tin, a paru à La Part commune en 2011. Il a fondé en 2012 La Sirène étoi­lée, « cellule d’édition » où a paru notam­ment un de ses derniers ouvrages, Ariane lance les dés (2012). »