Posted on

Caroline Cranskens

Vidéaste née en 1979, Caro­line Crans­kens est égale­ment l’auteure de deux recueils poétiques parus aux éditions Les Venter­niers, Devant la machine en 2013 et Gypsy blues en 2014, et du recueil Le Trou derrière la tête aux éditions À Verse en 2017. Elle a aussi publié dans les revues Arcane 18, Borbo­rygmes, À verse ou Verso.
Ensemble, Caro­line Crans­kens et Élodie Claeys ont signé le film Eder­lezi, le retour du prin­temps, paru en 2016 aux éditions Les Venter­niers, le film Arabat, produit par les éditions isabelle sauvage et fabri­qué sept numé­ros de la revue Fureur et mystère. »

Posted on

Stéphane Crémer

Crémer

Stéphane Crémer, né en 1954 en région pari­sienne, vit dans le Morbi­han depuis 2012. Il a publié aux éditions isabelle sauvage Prolé­go­mènes à toute poésie (2008) ainsi qu’un recueil de poésie, Le banc, en 2009 (qui reprend notam­ment Compa­gnies, une première suite de poèmes compo­sée au plomb mobile et publiée à tirage limité – épuisé – en 2003, avec une préface d’Yves Bonne­foy), puis Compost / Composto (douze poèmes bilingues fran­çais / portu­gais du Brésil, 2013). Un récit, Comme un charme, est paru aux éditions Denoël en 2006. Il a publié en 2014, avec Gilles A. Tiber­ghien, Des appa­rences bien suivies aux éditions Art3.
Stéphane Crémer a été accueilli en rési­dence par la Maison de la poésie de Rennes au prin­temps 2014, où il a mis la dernière main à Tombeaux & taxi­der­mies (trente sonnets et vingt-​six gouaches), paru en juin 2015 aux éditions Art3 et sélec­tionné par l’Académie fran­çaise pour son prix « Henri Mondor » 2016. »

Posted on

Carole Darricarrère

Darricarrere_​Carole

Carole Darri­car­rère, née en 1959, a publié plusieurs recueils, tous oscil­lant entre le vers et la prose, depuis La Tenta­tion du bleu (Farrago, 1999), jusque Demain l’apparence occul­tera l’apparition (éditions isabelle sauvage, 2009) ou Mono­chro­mie de l’astreinte (en colla­bo­ra­tion avec Wanda Mihu­lac, éditions Tran­si­gnum, 2010). Son dernier livre, Beijing blues, a paru aux éditions du Petit Véhi­cule en 2018. Elle a égale­ment publié dans des revues comme Action poétique, La Poly­graphe, Java, Passage d’encres, Le Nouveau Recueil
Sa volonté aujourd’hui est de multi­plier les croi­se­ments entre diffé­rents champs d’expérimentation, comme la créa­tion sonore (radio­pho­nique), la photo­gra­phie, ou la danse d’improvisation. »

Posted on

Yves di Manno

Yves Di Manno

Yves di Manno, né en 1954, a publié une ving­taine de recueils dont, pour ne citer que le dernier, Champs, un-​livre-​de-​poèmes (2014, reprise, chez Flam­ma­rion, de deux volumes parus en 1984 et 1987), ou d’essais, parmi lesquels « endquote », digres­sions (Flam­ma­rion, 1999), Objets d’Amérique ou encore Terre ni ciel (José Corti, 2009 et 2014).
Il est aussi traduc­teur de poésie améri­caine (William Carlos Williams, Ezra Pound, Jerome Rothen­berg ou George Oppen) et dirige la collec­tion « Poésie/​Flammarion » depuis 1994 . »

Posted on

Agnès Dubart

L’artiste Agnès Dubart, née en 1985, expé­ri­mente aussi bien les tech­niques de la gravure, du dessin ou de la pein­ture. Le musée du Dessin et de l’Estampe origi­nale de Grave­lines (59) lui a consa­cré une expo­si­tion person­nelle en 2017, « Méca­nique céleste », et plusieurs gale­ries l’exposent, dont la gale­rie Sagot-​Le Garrec, à Paris.

Collection « pas de côté »

• Arabat, 2019

Posted on

Jean-​Pascal Dubost

dubost-​jean-​pascal

Jean-Pascal Dubost, né en 1963, co-fondateur de l’association Dixit Poétic, co-organise aujourd’hui le festival annuel des poésies contemporaines « Et Dire et Ouïssance », ainsi que de multiples actions en poésie sur le territoire de Brocéliande où il vit. Critique littéraire, il collabore à Poezibao et à différentes revues, dont CCP. Il a publié de nombreux ouvrages de poésie chez différents éditeurs, dont Fondrie (Cheyne éditeur, 2002), Monstres Morts et Vers à vif (Obsidiane, 2005 et 2007), Terreferme (L’Idée bleue, 2009), Fatrassier et Nouveau Fatrassier (Tarabuste, 2007 et 2012), des récits, Intermédiaires irlandais (Apogée, 2010), Le Défait (Champ Vallon, 2010), un « journal fantasque », Continuation de détails (L’Âne qui butine, 2014), ainsi que « Abaddôn », in Écrire l’Apocalypse (Joca Seria, 2016). Outre les deux volumes des Leçons et coutures… (2012 et 2018), les éditions isabelle sauvage ont publié Sur le métier (2014) et Fantasqueries (2016) ainsi qu’un livre d’artiste, Sommes, avec des photographies de Jean Yves Cousseau (2011).

www.m-e-l.fr/jean-pascal-dubost,ec,797

Collection « présent (im)parfait »

• Et leçons et coutures..., 2012
• Fantasqueries, 2016
• & Leçons & Coutures II, 2018

Collection « 120° »

• Sur le métier, 2014

Livre d'artiste

• Sommes, avec des photographies de Jean Yves Cousseau, 2011

Rencontres, entretiens

• Émission Ça rime à quoi, Sophie Nauleau, France Culture, 3 juin 2012