Publié le

Sofia Queiros

Sofia Quei­ros, née au Portu­gal en 1968, vit aujourd’hui à La Rochelle. Elle a signé plusieurs recueils depuis 2001 aux éditions Rumeur des âges et Être et connaître et, en 2007, un livre plus remar­qué, Cara­bines (Idée bleue / Écrits des Forges). Elle a publié égale­ment dans diverses revues comme Décharge, N4728 ou Travioles.
Une même lunai­son est son quatrième recueil publié par les éditions isabelle sauvage, après Et puis plus rien de rêves (2012, prix du poème en prose Louis-​Guillaume 2013), Normale saison­nière (2014) et Sommes nous (2017). »

Publié le

Lou Raoul

Lou Raoul vit en Bretagne où elle est née en 1964. Depuis 2008, elle publie dans diverses revues (Verso, Décharge, N4728, Liqueur 44…). Outre les cinq recueils publiés aux éditions, sont parus Sven (éditions Gros Textes) et Else comme absen­tée (éditions Henry), tous deux en 2011, ainsi que Exsangue (pré#carré éditeur, 2012) et, en 2014, Kim m’apprivoise aux éditions Approches. Son travail d’écriture, qui oscille entre prose narra­tive et poésie, se retrouve dans les chan­tiers qu’elle mène en spec­tacle vivant et en arts plas­tiques. Son dernier livre, Most, a été publié par les éditions La Dragonne en juillet 2016. Son blog friches-​et-​appentis tente des fenêtres ouvertes sur ses friches person­nelles et vers d’autres univers. »

Publié le

Tom Raworth

Tom Raworth (1938−2017), Anglais natu­ra­lisé Irlan­dais, a publié depuis 1966 plus de quarante livres de poésie, prose ou traduc­tion dans divers pays. Paral­lè­le­ment à son travail graphique, régu­liè­re­ment exposé, il a parti­cipé à de nombreux festi­vals de poésie en Europe et dans le monde, avec des lectures et des perfor­mances, seul ou en colla­bo­ra­tion. Il a colla­boré avec des écri­vains, des artistes ou des musi­ciens comme Franco Beltra­metti ou Steve Lacy. Deux antho­lo­gies (non exhaus­tives) ont paru en Angle­terre, de ses poèmes en 2003, de sa prose en 2009. En France, il a essen­tiel­le­ment été traduit par Marie Borel et Jacques Roubaud, par Pierre Alféri aussi, aux éditions Spectres fami­liers et La Tuile­rie tropi­cale (dont Fris­sons appa­rents, Six jours & six poèmes et Prétense, 1988, ou Le Filon, 1991), ou aux éditions Créa­phis (À vide, 1994). Il a égale­ment publié dans des revues comme Action poétique, Banana Split, PO&SIE, zuk ou Invece (2014). »

Publié le

Valérie-​Catherine Richez

Valérie-​Catherine Richez, née en 1947 à Paris, est peintre et écri­vain. Elle a parti­cipé à de nombreux tirages limi­tés, en tant qu’auteur et/​ou peintre, accom­pa­gnée de poètes comme Jacques Dupin, Franck André Jamme ou Michael Tweed. Elle a publié plusieurs recueils depuis 1993, dont Faits d’ombre (Fata Morgana, 1993), Petite Âme et Lieux de rien (Unes, tous deux en 1998), Des yeux de nuit (Arfuyen, 2001), L’Étoile enter­rée (Virgile/​Ulysse fin de siècle, 2004) ou encore La Vitesse du sang (L’Atelier des brisants, 2005). »

Publié le

Muriel Roche

roche muriel

Muriel Roche, née en 1968, vit dans la vallée de la Drôme et travaille en média­thèque. Elle a publié un roman, Fusil, aux éditions Parole en 2020, et tient un blog, Le grand saut de hasard, où elle poste régu­liè­re­ment « textes / images / poésie suspen­due ». Elle vient de créer une maison de microé­di­tion, Le ventre de la machine éditions, dont les deux premiers ouvrages, de frag­ments poétiques, paraissent en juillet 2022.

Collec­tion « pas de côté » »

Publié le

Jacques Roman

Jacques Roman est né en 1948 à Dieu­le­fit, dans la Drôme. Il vit et travaille en Suisse romande dès 1970, et est établi aujourd’hui à Lausanne. Comé­dien et metteur en scène, il se consacre à l’écriture depuis 1967. Auteur de plus d’une tren­taine d’ouvrages (poésie, récits poétiques, œuvres radio­pho­niques, pièces de théâtre) et d’une « médi­ta­tion » sur l’œuvre de Hans Bell­mer (Écrits dans le regard de Hans Bell­mer, éd. Notari, Genève, 2009), son œuvre est prin­ci­pa­le­ment publiée en Suisse et reste mécon­nue en France, dissé­mi­née entre plusieurs maisons d’édition comme Lignes & Mani­feste, avec Marie pleine de larmes en 2005, les éditions Paupières de terre (avec notam­ment Du monde du chagrin, écrit avec Bernard Noël, en 2006) ou encore La passe du vent (La Chair touchée du Temps, 2005). Les éditions isabelle sauvage ont publié quant à elles Le dit du raturé // Le dit du lézardé (actuel­le­ment épuisé) en 2013, Notes vives sur le vif du poème, en 2014, et Profé­ra­tions, en 2015. Jacques Roman a reçu le prix euro­péen Virgile en 2016, pour l’ensemble de son œuvre. »