Publié le

Erwann Rougé

rouge_​erwann

Erwann Rougé, né en 1954, a, entre autres, animé les éditions Dana/​Approches (livres d’artistes essen­tiel­le­ment) dont il a cessé les acti­vi­tés début 2015. Il est l’auteur, depuis Amour neige d’oubli (Calli­grammes, 1983), de nombreux livres, dont Les Forêts, Douve ou Haut Fail (Unes, 1992, 2000, 2014), Bruis­se­ment d’oubli ou Le Pli de l’air (Apogée, 2002, 2009) ou encore Paul les oiseaux (Le Dé bleu, 2005). Dernier en date, Le Perdant (Unes, 2017), a reçu le prix Georges Perros 2018. En 2017, a paru aux éditions isabelle sauvage, dans la collec­tion « liga­tures », L’enclos du vent, avec des photo­gra­phies de Magali Ballet. Il a égale­ment parti­cipé à de nombreux livres d’artistes. »

Publié le

Laurine Rousselet

Laurine Rousselet @Alberto Bocos Gil2

Laurine Rousselet (née en 1974) a déjà publié de nombreux livres, poésie ou récits, dont Mémoire de sel (L’Inventaire, 2004), Séquelles (Dumerchez, 2005), L’Été de la 31e (L’Atelier des Brisants, 2008), Hasardismes (L’Inventaire, 2011), La Mise en jeu (Apogée, 2012) ou encore Crisálida (L’Inventaire, 2013). Aux éditions isabelle sauvage ont paru Journal de l’attente (2013), Nuit témoin (2016) et Ruine balance (2019). Un « Atelier de la création » lui a été consacré en juin 2013 sur France culture, où sont intervenus Hubert Haddad et Marcel Moreau, et Anouk Grinberg pour la lecture de longs extraits du Journal de l’attente notamment.
En novembre 2015 paraît Syrie, ce proche ailleurs, un « essai-poème » sur la guerre en Syrie dans la collection « Créations au féminin » chez L’Harmattan. Elle a consacré sur France culture un « Sur les docks » (série Témoignages) à Marcel Moreau en janvier 2016 et un documentaire pour l’émission « Création on air » (série Univers d’artiste) à Hubert Haddad en décembre 2017.

www.m-e-l.fr/laurine-rousselet,ec,947

Collection « présent (im)parfait »

• Journal de l'attente, 2013
Nuit témoin, 2016
Ruine balance, 2019© Alberto Bocos Gil

Publié le

Muriel Rukeyser

Muriel Rukey­ser (1913−1980), figure de la poésie améri­caine admi­rée par ses pairs aux États-​Unis, reste quasi­ment incon­nue en France. Née à New York, étudiante au Vassar College et à Colum­bia, elle devient jour­na­liste à la Student Review et corres­pon­dante pour le Daily Worker au moment de la guerre d’Espagne. Elle a été tout au long de sa vie de toutes les luttes pour la liberté, de l’antifascisme au mouve­ment fémi­niste, faisant de sa poésie une protes­ta­tion sociale, insé­pa­rable de la poli­tique et des événe­ments contem­po­rains. Son œuvre, forte de quelque 25 ouvrages, recueils de poésie, prose ou essais divers, dont The Life of Poetry (1949), est encore inédite en France. »

Publié le

Warsan Shire

Shire_​Warsan

Warsan Shire est née en 1988 au Kenya. Poète somalie et britannique, elle grandit à Londres, où elle se fait connaître dès le plus jeune âge par la force de sa poésie et ses lectures publiques. En 2013, son travail est récompensé par le premier grand prix de Poésie africaine de Brunel University (Londres), et en 2014 par le « Young Poet Laureate for London ». Les poèmes de Warsan Shire sont traduits en plusieurs langues. Où j’apprends à ma mère à donner naissance est son premier livre publié en France.

Collection « corp/us »

• Où j’apprends à ma mère à donner naissance, traduit par Sika Fakambi, 2017
© Amaal Said 2015

Publié le

Julien Simon

simon_​julien

Julien Simon, né en 1952, est comé­dien et auteur drama­tique. En 1989, il a entamé un travail pluri­dis­ci­pli­naire sur « les traces de la mémoire » avec Comme un ange après temps de misère (éditions Ubacs), suivi de Un drôle de silence (pièce radio­pho­nique, créa­tion RTBF 2008, et livre, éditions Lans­man, 2004) et de La vie comme la vie / Ils sont partis comme ça (pièce radio­pho­nique, créa­tion RTBF 2012 – 2013, et film, 2014).

Collection « chaos »

• Inven­taire, un souffle, 2016